Les lichens des arbres

Journée découverte des Lichens des arbres.

        

   Dimanche 20 mars 2022, une vingtaine de personnes se sont retrouvées vers 14h pour une première approche des lichens des arbres (lichens corticoles) près de la salle des Fêtes et autour des étangs.

          

L’après-midi était animée par Robert Druillole

Robert Druillole a parlé des lichens que l’on trouve sur les arbres.

Leur forme:

  • en forme de buisson, fruticuleux, collés à l’écorce
  • sous forme de croûte (crustacés),
  • d’aspect plus ou moins feuillé ( foliacés)

leur aspect :

  • gélatineux
  • squamuleux,
  • lépreux

leurs modes de reproduction:

  • sexuée et végétative

leur importance pour l’environnement.

Il a été rappelé que les lichens comme les mousses ne sont pas des parasites des arbres et qu’ils sont des bio-indicateurs de la qualité de l’air.

La majorité des lichens trouvés pendant l’après-midi indiquent une bonne qualité de l’air :

Foliacés

Parmotrema perlatum, Parmotrema crinitum, Parmelia sulcata.

Xanthoria parietina (indicateur de pollution aux nitrates).

Physcia adscendens, Physcia leptalea.

Fruticuleux

Evernia prunastri.

Ramalina farinacea, Ramalina fastigiata.

Anaptychia ciliaris,(verdit fortement quand il est mouillé)

Usnées.

Gélatineux

Collema furfuraceum (sur le frêne du lavoir).

Crustacés

Lecanora chlarotera.

Lepra amara, Lepra albescens.

Champignon parasite

Marchandiomyces corallinus. ( parasite principalement les Physcia, lichens crustacés de petite taille).

**********

Ci-dessous un petit diaporama de cette découverte des lichens près de la salle des fêtes et autour des étangs et du lavoir.

Les participants ont été accueillis par un café et du chocolat par des membres du bureau de « Saint-Geyrac Nature » et M Druillole, notre expert en la matière.

Munis de petites loupes hulotte, très performantes, les utilisateurs ont savouré l’observation de ce monde microscopique et fabuleux.

Zoom sur ce lichen fruticuleux Teloschistes chrysophtamus, spécimen rare, qui a été trouvé sur une branchette  de l’Orme de Sibérie situé au bord de l’étang par Sabine, authentifié par M Druillole.

Teloschistes chrysophtamus

Pour aller plus loin dans la connaissance des lichens :

Site de l’ Association Française de Lichenologie : https://www.afllichenologie.fr/Photos_AFL/Photos_AFL_Liste.htm

Site de la Société Botanique du Périgord : https://botanique24.fr/fr/portfolio-97425-lichens

Article de Robert Druillole, mars 2022

Droit de chapelle et de tombeaux – Saint-Geyrac

Le 4 mai 1735 l’évêque de Périgueux promulgua une ordonnance qui prescrivait aux possesseurs de tombeaux dans les églises du diocèse de justifier de leur droit pour confirmation.

Chacun a dû fournir copie du titre  de sépulture familiale dressé par son notaire.

Petite précision pour localiser les tombeaux:

Côté de l’épître : côté droit de l’autel en faisant face à l’autel

Côté de l’évangile : côté à gauche de l’autel en faisant face à l’autel

Voici la transcription de la liste de ceux qui ont droit de tombeaux et de chapelle dans notre église, liste dressée par le curé Farginel le 18 mai 1735.

« Voici ceux qui ont droit de tombeaux et de chapelle.

Mr de la Vidalie droit de chapelle et de tombeaux en icelle du côté de l’épître

Le Sieur REYNAUD a droit  de chapelle et de tombeaux

Il y a dans la chapelle 2 poutres et 6 chevrons et 22 tables ou planches.

Le Sieur BRASSAT  de La  Grelerie droit de chapelle et de tombeaux s’il fait paver et couvrir la chapelle.

Les Sieurs  MONTAYAUD, LESTELOU et  LADEL droit de chapelle et de tombeaux aussi d’autres dont les places sont interdites.

Dans la nef de l’église du côté de l’évangile

BRASSAT siné  (ou) LAPEYRIERE sont en possession de six pieds de large et six de long près de la grosse pile de la chapelle de Reynaud

Plus bas les SENGILION ( SENZILLON) famille éteinte, succédèrent les ESCALIER, six pieds de large et six de long, famille éteinte encore.

Plus bas la chapelle, famille éteinte, toutes ces places qui étaient …..ont recouvré leur liberté en faveur de l’église.

Plus bas sont les tombeaux des FONDALBY six pieds de large et six pieds en long

Plus bas sont les tombeaux des deux  familles de TIBAL de Lauzelie ab indivis (en indivision) de six pieds de large et six pieds de long sous la rente annuelle

Plus bas et près des fonds baptismaux places vacantes et interdites.

Du côté de l’épître

Près de la pile de la  chapelle de notre Dame sont les tombeaux su Sieur LARUE six pieds de large et six pieds de long.

Plus bas les tombeaux du Sieur  CHABASSE siné (ou) FORTIS DE LOUBIAT trois places vacantes entre deux et ledit Sieur de Larue et le sieur Chabasse, de six pieds de large et six  en long.

Plus bas les tombeaux de Pierre DE LOUBIAT siné (ou) de Monsieur PEYLY par succession de six pieds de large et six de long

Plus bas une place qui a été vendue à Pierre LACOMBE marguillier aux conditions qu’il payerait et qu’il ferait paver. Il n’a jamais voulu faire ni l’un ni l’autre, laquelle place est interdite, six pieds de large

Plus bas les tombeaux de Touinissou  DESTREGUIL sous une rente obituelle (vient de obit =service anniversaire pour le repos de l’âme des morts) dont les arrérages sont grands, près le  bénitier, six pieds de large et six de long.

Le milieu de l’église de six pieds de large depuis la porte jusqu’au sanctuaire, toutes ces  places non pavées demeurent interdites.

FARGINEL curé a mis ces mémoires pour éviter les contestations ordinaires qui arrivent ordinairement entre les curés et les paroissiens à quoi on doit ajouter « foy » il n’y a qu’à appeler les anciens

En foy de quoi j’ai signé le 18 mai 1735

Farginel curé »

On peut en déduire que l’église en 1735 n’était pas organisée comme aujourd’hui.

L’actuelle chapelle Saint Joseph située du côté l’épître était la Chapelle Notre Dame  attribuée au Sieur de la Vidalie .

Les autres chapelles sont situées dans le bas-côté.

Les registres paroissiaux ont quelques fois précisé leur nom :

Le 18/11/1671 Loys Reynaud du village de la Bourdarie, âgé de 80 ans environ a été enterré dans la chapelle de ses ancêtres St Fabien et St Sébastien.

Le 36/12/1668 Jean Reynal  Sieur de la Fouillouze est inhumé dans la chapelle Saint Blaise.

 Anne Brassat ( de la Grëlerie) 80 ans est inhumée dans la chapelle Saint Sébastien.

On sait que depuis la visite canonique de 1688 les chapelles appartiennent déjà à ces familles et en plus qu’elles sont mal entretenues.

En 1890 dans la chronique de l’abbé Brugières l’église devait avoir la disposition qu’on lui connait, mais le plafond des chapelles n’est pas encore lambrissé .

Documents originaux en 3 pages:

Aventures d’un enfant du pays…

L’objet de l’association « Pêcheurs autour du monde » est de contribuer à une meilleure connaissance des pêches traditionnelles du monde entier. Guillaume Daoulas, enfant de Saint-Geyrac, et Gilles Dufraisse, son ami, nous ont fait vivre leur périple sur les côtes est de l’Afrique, les côtes sud de l’Asie, l’Australie et les côtes de l’Amérique du Sud.

Ne manquez pas leur page facebook pour en savoir davantage sur cette belle aventure! https://fr-fr.facebook.com/Pecheursautourd


Dans la presse locale:

Le journal Sud-Ouest du 21 août 2012 a consacré un article à cette aventure: pour télécharger l’article cliquez ici.
Le journal Sud-Ouest du vendredi 28 décembre 2012 a consacré un nouvel article à Guillaume Doualas et son camarade Gilles Dufraisse: pour télécharger l’article: cliquez ici

Leur publication

Guillaume et Gilles, amis d’enfance et de canne à pêche, ont pris la mer à la découverte des pêcheurs traditionnels et de leurs savoir-faire. Un an et huit destinations plus tard, ils ont ramené dans leurs filets des rencontres, des récits, des images, des vidéos et même quelques recettes… Navigation aidant, ils ont dressé un état des lieux de la pêche dans le monde. Un carnet de voyage singulier.

Une petite vidéo souvenir:

L’ éclosion de tortues sur une plage de Tanzanie montrée par des pêcheurs et qu’ils ont mis en ligne.

La Flore

Diaporama de la flore de Saint-Geyrac de M Druillole – Photos et authentification.

Merci à M Druillole pour ce partage de photos et les authentifications.

Liste des relevés effectués autour des étangs de Saint-Geyrac entre avril et juillet 2021

Relevé effectué le 2 avril 2021 : Jean-Claude GUICHARD, Robert & Chantal Druillole
Relevé effectué les 20 & 22 juin 2021 : Robert & Chantal Druillole
Relevé effectué le 1 juillet 2021 : Robert & Chantal Druillole

Y figurent tous les noms français et scientifiques.

——————–

Retour sur la conférence de M Druillole concernant les plantes aquatiques des milieux humides 

Vendredi 7 février 2020, une soirée instructive et conviviale s’est déroulée dans la salle de la mairie de Saint-Geyrac. Le conférencier, M Druillole, a promené son auditoire, en images, aux bords des cours d’eau, des étangs,ou des lieux très humides, pour lui conter l’incroyable histoire de cette végétation, qui marque singulièrement la bio-diversité de nos paysages. Merci à M Druillole pour sa conférence d’une part, et pour nous permettre, d’autre part, de partager les différents diaporamas projetés durant cette soirée. Merci également à l’association HCPR et son club nature qui permet aux Saint-Geyracois de bénéficier de telles manifestations au sein de la commune. Merci enfin à tous ceux qui ont fait des crêpes!

Vous pouvez visionner les documents projetés durant cette conférence.

©Copyright Bienvenue à Saint-Geyrac –CIS
Tous droits réservés-reproduction interdite

Les mares sont des petites étendues d’eau stagnante de faible profondeur, caractérisées par l’absence de système de vidange. Contrairement aux étangs, les mares sont donc des écosystèmes* fermés, où l’eau n’a d’autre échappatoire que l’évaporation ou l’infiltration.

Les petites mares fleuries sont légion en ces mois de février et mars sur notre territoire. Elles offrent un spectacle réjouissant pour l’œil du promeneur, au détour d’une sente dans les bois.

L’ophrys-abeille trouvée par Rachel à la Badoulie: magnifique! Merci Rachel… Puis les orchidées dans le jardin de David Walker et enfin une magnifique fleur de l’albizia de M Mourier.