Prix des lecteurs « Étranges Lectures »

En collaboration avec la Bibliothèque Départementale de prêt de la Dordogne la bibliothèque de Saint Geyrac a été retenue pour participer au prix des lecteurs « Etranges Lectures ».
Etranges Lectures est une invitation à la découverte de littératures étrangères.

Saison 2020 – 2021

Cette année la Bibliothèque de Saint-Geyrac participe au prix des lecteurs
« Étranges lectures » qui proposent des livres de littérature étrangère
traduit en français.
De novembre à avril cinq romans sont proposés à la lecture et au vote des
lecteurs.
Le livre qui remporte le plus de suffrage fait l’objet d’une des six lectures
programmées lors de la saison suivante.
Cinq pays au travers de cinq romans, des lectures qui nous entraîneront
en Belgique, au Canada, en Côte d’Ivoire, en Egypte et en Espagne.

Ce sont de belles découvertes littéraires et de beaux voyages immobiles.
Vous êtes tentée ou tenté ?
Prêt pour le voyage ?
Alors il suffit de vous inscrire en octobre à la Bibliothèque de St Geyrac qui
est ouverte :
les mercredis de 14h30 à 18h30 et les jeudis de 9h30 à 12h30
ou par mail : bibliotheque.saintgeyrac@gmail.com

Ensuite vous aurez cinq livres à lire en lice entre novembre et avril en
respectant un délai de lecture de 3 semaines pour chaque titre.
Un café littéraire sera programmé au printemps pour échanger nos avis,
puis nous voterons pour le titre de notre choix.
Cette animation est organisée avec la collaboration de la BDDP
(Bibliothèque Départementale de Prêt de la Dordogne).
Bonne lecture !

Marie- José Deschamps, responsable et animatrice de la bibliothèque de St Geyrac

Je donne mon téléphone portable

Le cis organise une permanence chaque samedi de 11h à 12h à la Maison des Associations de Saint-Geyrac. Prochaine permanence: samedi 17 octobre 2020.

Déjà 17 téléphones portables récupérés et envoyés pour être recyclés en 2 permanences samedi 3 et 10 octobre 2020 . N’hésitez pas à apporter ceux que vous n’utilisez plus!

Pourquoi?

Un téléphone portable, c’est très utile. Mais sa durée de vie est courte. Pour sa fabrication, il est nécessaire d’utiliser des métaux rares, qui, abandonnés dans la nature, peuvent être polluants. Il est donc très important de les récupérer pour les recycler.

Un téléphone portable, c’est très utile. Mais sa durée de vie est courte. Pour sa fabrication, il est nécessaire d’utiliser des métaux rares, qui, abandonnés dans la nature, peuvent être polluants. Il est donc très important de les récupérer pour les recycler.

A ce sujet, vous êtes invités à lire l’article de « Sud-Ouest » du 21 juillet 2020 en fichier-joint. ( reproduit sur ce site avec l’autorisation de la rédaction de Périgueux.)

Comment?

Mettre le portable dans une enveloppe et l’envoyer. C’est gratuit. La permanence est mise en place pour vous aider. Pour plus de renseignements lien avec le site https://www.jedonnemontelephone.fr/

PRECISION :Les câbles de connexion en surnombre, dont vous voulez vous débarrasser, sont à déposer à la déchèterie avec les appareils électriques et électroniques.

Pour les curieux: lire l’article du journal « Sud-Ouest » (page 45), du samedi 17 octobre 2020: « Avec la 5G, le grand défi de recyclage des smartsphones »

Voir aussi sur le site d’orange qui lance le programme « RE » comme « recyclage/reprise/recondition « 100 millions de téléphones inutilisables »!

Quelques liens sur le sujet:

https://www.sudouest.fr/2020/10/14/face-a-l-arrivee-des-nouveaux-smartphones-5g-le-defi-de-l-obsolescence-et-du-recyclage-7960244-706.php

https://boutique.orange.fr/bon-plan-promo/orange-reprise/

Photos de la vie d’autrefois…

Ces magnifiques photos, « à la Doisneau », nous ont été confiées par Patricia Daoulas. Nous la remercions vivement de bien vouloir partager des scènes de la vie après-guerre à Saint-Geyrac.

Les photos ont été prises par une amie de la famille de Patricia Daoulas, Jeanne Devos

Née le 10 février 1902 à Bailleul et décédée le 18 juin 1989 à Wormhout, Jeanne Devos est une photographe française.

. En 1945, elle décide de vivre de sa passion et de devenir photographe professionnelle. Elle réalise des photos d’identité, des portraits, de communiants, de conscrits, de baptêmes, des reportages industriels et surtout des reportages photographiques de mariages. Cette dernière activité est novatrice puisqu’elle est la première à proposer un reportage complet sur la journée du mariage y compris dans l’église (ce qui était très mal vu de l’autorité religieuse à l’époque).

Diaporama: vendanges à Saint-Geyrac

Scènes de la vie d’autrefois à Saint-Geyrac

La faune

Les oiseaux

Liste de quelques oiseaux vus ou entendus lors de la promenade du 29 avril 2012.
Cette liste a été élaborée par Mme Josette Galinat et un participant à la sortie

Une étude répertorie selon les composantes paysagères de la Commune les espèces d’oiseaux  que l’on peut y rencontrer.
Des observations sur la commune de Saint-Geyrac se sont déroulées du 13 au 15 mai 2011. Le rapport a été publié en juillet 2011.
Nous remercions les auteurs de l’étude et du rapport, Christophe Perret-gentil et Magali Lekeu ,de nous avoir permis de publier ce travail de 22 pages sur le site de Saint-Geyrac.

Des cigognes font halte à Saint-Geyrac en août 2016

Plusieurs habitants sur le plateau de Saint-Geyrac ont eu la surprise de voir des cigognes blanches passer la nuit à proximité de leurs maisons… Aperçues tout d’abord dans la soirée du jeudi 18  août, se posant sur les fils électriques, et aux cimes des grands arbres, elles ont poursuivi leur migration en direction des contrées du sud vers 6h45 au matin du vendredi 19 août 2016. Quelques photos  prises aux Eychéries et à visionner en cliquant sur les liens qui suivent:

Des animaux sauvages, mais pas farouches..

Coucou les visiteurs nocturnes!

M David Walker nous a transmis deux petites vidéos : de nuit un renard et un blaireau ont été filmés dans son champ…

Le cimetière

Les recherches sur le cimetière et le texte qui en découle ont été élaborés par Josette Galinat. Ce document est donc protégé. Il est interdit de l’utiliser sans l’accord préalable de Mme Galinat.

Le décret du 23 prairial an XII (12 juin 1804), étendu à toutes les communes de France par l’ordonnance du  6 décembre 1843 indique que dans chaque ville ou bourg, un cimetière doit être établi à 35 ou 40m de leur enceinte.

Pour notre Commune, sur le cadastre Napoléon de 1824 et sur son registre de l’état de sections, on trouve le cimetière actuel à la parcelle 578 de la section B dite du bourg.

Une ordonnance du Roi du 11 12 1822 (AD 12 0 497) autorise l’acquisition d’un terrain appartenant au Sieur MERY DE LAGE pour y « établir un nouveau cimetière ». Elle autorise aussi la vente d’un terrain communal pour régler cet achat ainsi que l’achat de la  clôture. L’acte sera passé le 14 avril 1823 devant Me Sarlandie de la Robertie notaire à La Douze.

 En 1879, on organise une souscription pour construire une clôture en dur : elle rapportera la somme de 1812f. Le devis de la construction s’élève à 3 400f ; on complètera la souscription par un emprunt.

En même temps on entamera des discussions sur « un tarif et règlement sur les concessions de terrains qui pourraient être demandées ou qui le sont déjà ». Ces discussions resteront lettre morte et en 1910 un courrier de la Préfecture rappellera au Maire qu’il faut payer les concessions. Le maire monsieur Fournet de Vaux répondra au Préfet le 29 juin 1910 « J’espère arriver à une prompte solution malgré certaines oppositions qui donnent pour motif que le terrain du cimetière a été donné à la Commune ». Le motif ne tenait pas mais elles resteront gratuites .La Préfecture insistera et ce n’est qu’en 1936 que des délibérations du 14 et 23 mars établiront les tarifs. Le 9 novembre de cette année, le premier acte de concession a été rédigé pour François Guine, pour un montant de 135F.

En 1927 le mur s’écroule et on le reconstruira.

On achètera en 1960, à Mr Simounet, une parcelle destinée à l’agrandissement de l’accès.

De 1977 à 1980 on entreprendra l’agrandissement ; on achètera à Monsieur Bonhomme la  parcelle au-dessus  et la famille Griffet fera don de la bande de terre longeant la vieille partie et  qui permet d’accéder à la nouvelle.

En 2006 dans la partie nouvelle  on créera un jardin du souvenir qui accueillera les urnes

Les Maires

  Haut gauche 

45         François Desmaisons de la Taleyrandie

 1er mandat  an III (1795) /an VIII (1800)         2ème mandat  1807/1830                                   3ème mandat 1832/1834           †1834

  On  a gravé : « ici reposent les cendres de François Desmaisons de la Taleyrandie né le 30 mai 1765 décédé le 17 mai 1834. Fut bon père, bon mari et bon ami. Donnez une larme à sa mémoire »

53        Gaëtan de Lorgeril 1953/1959   †1971

58/82 André Beaupy 1959/1971     †1982

Haut droit

3         Pierre Brachet de Lamenuze 1842/1879   †1879

9         Jean Augustin Théodore 1926/1932   †1932

35/36 Louis Bord 1947/1953   †1985

90        Robert Théodore 1971/1977  †2015

Bas droit

        Pierre Laroche Lacoudomie 1840/1842 parrain de la cloche en 1844   †1847

134 Théophile Renaudie 1945/1947   †1947

Morts pour la France

Haut gauche

1 Justin Bonnet †1915

2 Louis Dougnac †1918

3 Gaston Lucien Bastat † 1944 Meknes (Maroc)

Bas droit

15 Narcisse Queyroy † 1915

10 Théodore Lassagne † 1916

Légion d’Honneur

Bas droit

15 Pierre Monribot en 1872

Autres tombes

3   haut droit   On trouve également la tombe de  Madelaine Brachet de Lamenuze (1801-1871)  épouse de Front Gaillard-Lacombe. Front était un des fils de Léonard Gaillard-Lacombe qui acheta le château de Montferrier  le 6 septembre 1813 à Jacqueline Delpy de Saint Geyrac.

5   bas droit    Vous découvrirez également la tombe d’Albert (Guillaume) Faure décédé dans une catastrophe ferroviaire à Grisolles le 08 11 1908. Le train qui venait de Sète en direction de Bordeaux  dérailla à Grisolles à la suite d’une rupture de rail. Cette catastrophe fit 8 morts, tous dans le même wagon : des militaires réservistes de la Dordogne et de la Charente qui revenaient d’une période d’instruction militaire.

©Copyright Bienvenue à Saint-Geyrac –CIS
Tous droits réservés-reproduction interdite